Vidange du circuit de refroidissement par Mr N.

Entretien, Tutoriaux - Le 20 août 2007 à 1:28

Ce dimanche matin, profitant du soleil, je ne suis pas allé faire un tour mais je me suis lancé dans la vidange du circuit de refroidissement. Bien sur j’en ai mis à coté mais je m’en suis sorti

ETAI a écrit:
Tous les 8000km ou 2 ans, remplacer le liquide de refroidissement

Tout d’abord le matériel :
- Clef à pipe de 10
- Clef à pipe de 8
- Tournevis cruciforme
- Chiffons
- Liquide de refroidissement neuf (6€ le litre chez dafy, sachant qu’il en faut entre 1.1 et 1.3 litres)

Rajouter :
- Pince plate pour les colliers de durites
- La revue technique (ETAI n°119)
- Bassine pour récupérer le vieux liquide
Et bien entendu, tenue ad-hoc, comme dans tout grand restaurant, tenue correcte exigée, ongles coupés nets Cool

Ensuite ce n’est vraiment pas compliqué, il suffit de suivre les instructions sur la revue technique :

  • Dépose du couvercle avant droit du moteur permettant d’accéder à la pompe de refroidissement, à l’aide de la clef de 8


  • Dépose du bouchon de radiateur (ne pas oublier d’enlever la vis cruciforme)


  • Retirer la vis de vidange sur la pompe de refroidissement à l’aide de la clef de 10

    (comment ça c’est crade ? silent )
    Attention, prévoir la bassine ! Je n’avais pas prévu que ça pisserait aussi fort du coup j’en ai mis un peu à côté… pig
  • Vidanger le cylindre en débranchant la durite du cylindre arrière. Après écoulement, rebrancher correctement la durite.

    Bizarre, mise à part 2 gouttes, rien ne s’est écoulé pour ma part Suspect En fait il s’avère selon darckrider que ce n’est pas la bonne durite de débranchée sur la photo. Il aurait fallut débrancher la grosse. Les photos de la revue technique ne sont pas toujours explicites…
  • Vidanger le vase d’expansion : retirer le cache latéral droit et ouvrir le bouchon de remplissage du vase d’expansion…

    …et débrancher la petite durite du siphon à l’embase du vase d’expansion.
    Alors là, la partie cradingue arrive, cette durite n’est pas très accessible, il faut passer dessous. Donc moto sur le cric…

    … et il faut retirer cette foutue durite.

    La crasse environnante qui tombe dans les yeux, l’espèce de circlips de fixation un poil foireux ainsi que la gamelle pleine de liquide à côté de la tête ne rendent pas les choses faciles. Mais quand on veut on peut Wink

    Une fois le liquide écoulé, on rebranche la durite.

La vidange est faite, place au remontage maintenant…

  • Contrôle de la rondelle d’étanchéité de la vis de vidange et resserrage de cette dernière.
  • Remplissage du radiateur par du liquide neuf
  • Remplissage du vase d’expansion jusqu’au niveau ‘UPPER’. Remettre le bouchon en place
  • Purge. Contact, démarrage, ralenti pendant 2-3 minutes, puis coups de gaz pour faire descendre le niveau de liquide.

    On coupe tout, on remplit le radiateur, on ferme (ne pas oublier la vis crciforme), on complète si besoin dans le vase d’expansion. On remonte le cache droit et le couvercle moteur.
    Et roule ma poule

Opération simple, plus simple qu’une vidange d’huile (surtout moins salissant), à la portée de celui qui ne craint pas de se mettre un peu de cambouis sur les main ou du liquide de refroidissement sur le bleu de travail. Coût de l’opération: 12 euros, 1h30 de main d’oeuvre sachant que c’était la première fois. La prochaine fois je pense que ça se bouclera en 30 minutes.

Vous n’oublierez pas de porter le liquide usager en déchetterie ou en station service.

Si vous faites votre vidange d’une autre façon (comme par example Serrog82 qui fait sa vidange en costume-cravate), n’hésitez pas à venir en parler sur le forum. Wink